les ondes gravitationnelles du Big Bang enfin découvertes ?

La Cosmologie – aujourd’hui au seuil d’une révolution? Einstein et le modèle standart avaient-ils raison?

Ceci peut parfaitement motiver et alimenter un poète. Voici un récit cosmogonique (écrit en 1989) en forme de prose poétique, s’inspirant pour son contenu de données scientifiques en cosmologie, modèle standard.

– écrit pour la “Tête dans les Etoiles”, une  Rencontre entre Astrophysiciens et Poètes, que j’ai organisée pour et avec la Revue Phréatique, à Nice à la Fnac et à l’Astrorama , en collaboration avec Jean-Louis Heudier

– publié dans la Revue Phréatique n° 49 ; ainsi qu’en italien in: La Parola Abitata, laboratorio letterario n°4, traduit par Marco Longo

photo CERN: Ion lourd

extrait de: A l’Ecoute, cantate pour une poésie des sciences, ed. Cahiers de Garlaban

AU COMMENCEMENT J’ÉTAIS …

« Un souvenir me hante, souvenir de moi-même qui toujours s’esquive. Comme il fait chaud, trop chaud ! Absence de présence. Manque. A défaut de pouvoir me connaître, je scrute le regard posé sur moi. Regard de miroir ? Rêve d’identité ? Ceux qui me recherchent, veulent démembrer

About Ilke Angela Marechal

writer, poet, translator, producer of broacast talks, organizer of cultural events, publisher,
This entry was posted in Astrophysique / Cosmologie, Physique quantique, Poesie des sciences, Prose poetique, Publication and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *